"J'ai la haine de la haine et je désapprouve toute violence dans les rapports entre les hommes." 

Felix Houphouet Boigny

ALETR ECO visite le STUDIO MOZAIK

Monsieur Aboubacar DIAKITÉ, Directeur Général de de ALTER ECO et Liliane GUENE, sa collaboratrice, en charge du Développement, ont visité Studio Mozaik ce mardi 17 octobre. Ils ont été reçu par monsieur Oulai Souleymane de l’école des médias. Monsieur Aboubacar DIAKITÉ a présenté son agence comme étant une agence de développement économique qui accompagne les partenaires et acteurs (publics et privés) de la conception à la mise en œuvre de leurs stratégies internes et externes dans une démarche innovante, responsable et durable sur les problématiques et enjeux liées au développement.“Dans un marché saturé et hyperconcurrentiel, les entreprises se doivent de se distinguer. Dans ce sens, mon entreprise développe de nouvelles techniques de communication interne et externe.  Mon offre, dédiée aux entreprises est un ensemble de produits axée sur les éléments constitutifs de vos entreprises. Elle est destinée à promouvoir celles-ci et faciliter le développement de leurs activités pour étendre leurs expansions. Mon approche exploite des stratégies de Marketing Sensoriel (son, odeur et vue) en s’alliant aux supports multimédia et technologiques (web et digital) dans une dynamique d’innovation et de performance à forte valeur ajoutée à travers leur identité sonore.  Celle-ci est la résultante d’une création musicale originale et personnalisée qui se caractérise par l’orchestration et l’assemblage de différents outils audio (musique, son, voix, bruitages) que les individus (la cible) associent spontanément à une marque ou une structure.“ a-t-il dit. La visite de monsieur Aboubacar DIAKITÉ et sa collaboratrice à Studio Mozaik motivée par le passage le jour même du Directeur Général de Studio Mozaik sur la deuxième chaine de la télévision ivoirienne où il a présenté la plateforme de médias numériques et le module de formation web journalisme de l’école des médias, s’inscrivait dans ce sens d’une éventuelle collaboration entre les deux structures.  Monsieur OULAI s’est dit très intéressé par ce concept de plaquette sonore pour Studio Mozaik. C’est dans une ambiance très fraternelle que les deux Directeurs Généraux se sont quittés en promettant de très vite se revoir.      

Studio Mozaik et Internews font route ensemble pour VoiceUp !!!!

Les Journalistes et les Producteurs de Studio Mozaik, ont reçu ce Vendredi 20 Octobre, à 15 heures, les promoteurs de VoiceUp, un projet conduit par l’organisation internationale Internews, dans le cadre du programme Human Rights For All de USAID. Monsieur Etienne ROUGERIE et Evelyne KANEZA, respectivement, responsable de Internews et formatrice Relations Médias, ont l’un après l’autre, présenté le projet VoiceUp et partager leurs attentes vis-à-vis de ceux qui les recevaient en ce jour.  Le projet VoiceUp consiste à assister les organisations de la société civile, par une formation de “média coaching“, leur permettant de mieux communiquer dans les médias et les réseaux sociaux, en vue de faire des Plaidoyers au profit de la socièté Civile. Pour eux les acteurs des médias ne pouvaient rester en marge, puisque ce projet a pour objectif majeur, ce qu’ils connaissent le mieux c’est-à-dire faire entendre la voix des populaions VoiceUp est en Côte d’Ivoire depuis près d’un an et collabore avec une vingtaine d’organisations de la société civile, comme ESPOIR HANDICAP, MIDH, AJECI, URPCI, RIDDEF et bien d’autres.  Au sortir de cette rencontre, toute les équipes de Studio Mozaik, la Direction Générale, comme les journalistes, producteurs et techniciens, se sont engagés à « parler plus fort » pour présenter les “histoires très humaines“ de « VoiceUp », afin que la Société Civile ivoirienne fasse entendre sa voix. Studio Mozaik et Internews se rapprochent de plus en plus et ça va s’entendre.  Didier N’GUESSAN (Studio Mozaik)     

Projet Radio synergie Etats-Unis/Côte d’Ivoire : une nouvelle page s’ouvre à Studio Mozaik, une porte se referme.

Celle de la 6ème session de formation des journalistes et producteurs venus des radios partenaires du projet Radio synergie Etats-Unis/Côte d’Ivoire. Les 4 derniers stagiaires sur les 50 initialement prévu ont achevé leur formation, ce vendredi 13 octobre 2017. Comme tous les autres stagiaires, la joie d’avoir bénéficié de ce renforcement de capacité s’affichait sur les visages des derniers stagiaires, en cette fin d’après-midi du 13 octobre. Pendant 5 jours, les journalistes et producteurs, Kouadio Yao Jérémie de Radio Boutourou de Nassian, Fadiga Mamadou de Man FM, Man, Ouande Dieudonne de Radio Alobhe, Bingerville, Traore Ibrahima de Radio Denguélé, Odiénné.  Les 4 agents des radios partenaires sont repartis heureux avec leurs kits d’enregistrement ainsi qu’un diplôme de participation à la formation, sous la bienveillance de Souleymane Oulai directeur général de Studio Mozaik et de monsieur Sidibé, chargé de communication, représentant Karamoko Bamba, le Président du l’urpci (union des radios de proximité de côte d’ivoire. Bientôt les productions du projet Radio synergie Etats-Unis/Côte d’Ivoire seront effectives avec les contributions des correspondants des radios partenaires.  Pour donner les dernières indications et définir les différents angles des productions sur les thématiques traitées par par le projet, à savoir : l’amélioration du système de santé, l’économie inclusive, la sécurité des civile, la démocratie et la bonne gouvernance, les experts et partenaires de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire animeront une « master class » pour les producteurs des programmes de Studio Mozaik. Le Projet Radio Synergie Etats-Unis-Côte / d’Ivoire est non seulement, un projet de production et de diffusion de programmes radio. mais également un projet de création d’une plateforme d’échange et de partage de programmes entre 50 radios de proximité de Côte d’Ivoire. Le Projet Radio Synergie Etats-Unis-Côte / d’Ivoire est un projet conçu et mise en œuvre par Studio Mozaik, en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis qui le finance au profit de cinquante (50) radios, membres de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI)  Paterne Kraidi         

Le Voice Up d’Internews au secours de la population ivoirienne

La société civile ivoirienne est diversifée mais elle a du mal à porter sa voix. Internews a décidé de lui venir en aide à travers le projet VoiceUp. Un projet qui consiste à communiquer dans les médias et les réseaux sociaux grâce au programme Human Rights For All de Usaid. VoiceUp assure également aux organisation de la société civile, une Formation de “média coaching“, tout type de médias et réseaux sociaux. Le responsable du projet Etienne Rougerie venu le présénter le mercredi 11 octobre 2017 à Souleymane Oulaï , Directeur Général de Studio Mozaik dans le but d’associer la plateforme des médias audiovisuels (radio et télévision) et numérique (web), parce que a-t-il dit, Studio Mozaik produit du contenu qui cadre avec les thématiques de VoiceUp. Les échanges se sont penchés sur une collaboration entre les deux structures. S’appuyant sur une stratégie de communication intensive, le projet engagera des plaidoyers par la production d'histoires d'intérêt humain pour changer les mentalités et toucher le cœur du public… Internews est une organisation internationale a but non lucratif, qui veille à l’accès des informations fiables et de qualité et qui permet aux populations d’avoir leur mot à dire. L’Organisation existe depuis 35 ans dans plus de 100 pays et travaille à renforcer les capacités des médias locaux et des partenaires de l'information. Paterne Kraidi

2ème session de formation des journalistes et producteurs

Une dizaine de femmes et d’hommes, journalistes, producteurs et productrices venus de Yakoi FM (San-Pédro) ; Radio Moronou (Bongouanou) ; Radio Cocody FM Abidjan ; Radio Pulsar (Katiola), Alpha Blondy FM (Abidjan), Abobo Fm à Abidjan ; Radio Gognoa (Gagnoa) ; la Voix d’Azaguié (Azaguié) ; Radio Yopougon Fraternité (Yopougon-Abidjan) et Zénith Fm (Marcory-Abidjan), radios partenaires du projet Radio Synergie Etats-Unis-Côte d’Ivoire, sont en formation depuis ce lundi 18 septembre 2017.  C’est à 9h, dans la salle de cours, que M. Souleymane Oulai, le Directeur Général de Studio Mozaik et toute son équipe ont accueilli les nouveaux stagiaires. Le DG de Studio leur a présenté Studio Mozaik, ses activités et ses missions, ainsi que le projet radio synergie, avant de les inviter à la rigueur durant cet apprentissage.  Quand à M. Roger Saiba, formateur, il a décliné un aperçu de cette formation qu’il présentée comme purement pratique.Les journalistes, producteurs et productrices des radios devront apprendre entre-autres choses, l’écriture radio, la brève, l’interview, le lancement, l’initiation à l’utilisation du kit de reportage, préparation et la réalisation d’un micro trottoir, préparation d’un reportage, la rédaction et le montage numérique, l’utilisation de la rédaction type journalisme web, l’administration de médias sociaux, les outils de publication des contenus web, etc ....  Il faut rappeler qu’au terme de leur formation, les journalistes et producteurs deviendront les correspondants de Studio Mozaik, pour la production de programmes thématiques chers aux Etats-Unis, sur : la réforme sécuritaire humaine, la bonne gouvernance et la démocratie pour promouvoir les droits de l'homme et les avancées démocratiques, l’économie inclusive pour la prise en compte de tous les acteurs de l'économie et l’amélioration du système de santé et de la lutte contre le VHI.  Solange Koblan/Studio Mozaik.    

Le responsable de PRO-Jeunes Côte d’Ivoire, visite Studio Mozaik.

57% des jeunes Ivoiriens ont moins de 25 ans. Parmi eux, il y a 350 000 nouveau actifs tous les ans. Il est visible qu' il y a une économie post-crise dynamique, mais il y a malgré tout, peu de perspectives d’emplois salariés pour les jeunes. 4,3 millions de jeunes sont sous-employés. Pourquoi ? Le constat est simple: Il y a un manque de compétences, de connaissances et de ressources afin de pouvoir saisir les opportunités quand elles surviennent.  Il leur faut donc des formations professionnelles qualifiantes adaptées au marché du travail, donc en phase avec de potentiels débouchés. L’entrepreneuriat de est de plus en plus promu en tant que moyen (parmi d’autres) de faciliter l’insertion socio-pro des jeunes. Une jeunesse auprès de qui, les NTIC trouvent un certain engouement. Il faut dire qu'ils accroissent leur autonomie d’apprentissage, mais, attention ! Il n'y a pas que ce secteur.   Ouvrons donc les yeux et regardons du côté des petits métiers, pourquoi pas du jeune déscolarisé qui au lieu de trainer dans les rue d'Abidjan, retournerait à la terre pour cultiver et écouler les produits de la terre, du vendeur ambulant de Thé et de Café, du vendeur de Garba, dans le "Restaurant duquel nous faisons quotidiennement d'interminables queues, bref !!! Pro Jeunes, ça doit être tout ça. Merci à Monsieur Koffi de nous avoir visité ce jeudi après midi. Studio Mozaik sera à leurs côtés pour que la jeunesse, l'avenir de ce pays, intègre le tissus socio-économique, par la grande porte et non celle de la facilité.        

L'ambassade des Etats-Unis, principal partenaire du projet

Le projet Radio Synergies États-Unis-Cote d’Ivoire, projet porté par l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire en partenariat avec Studio Mozaik est entré dans sa phase active. Depuis ce lundi 11 septembre, treize journalistes de radio de proximité membres de L’URPCI sont en formation dans les locaux de studio Mozaik afin de répondre aux défis que demande la mise en œuvre d’un projet de cette grande ampleur.  C’est dans ce contexte qu’une délégation conduite par délégation conduite Elizabeth Ategou, attachée de presse de l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire est venue ce mardi 12 septembre, toucher du doigt l’effectivité dudit projet. Accompagné en cela par son collaborateur Teko Folli et monsieur Karamoko Bamba, président de l’URPCI. Dans son allocution, le président de l’URPCI a tenu à remercier l’ambassade des États-Unis pour cet appui. Car a-t-il dit, ce projet va achever de consacrer « une presse libre et indépendante en Côte d’ivoire ».  Poursuivant, Elizabeth Ategou, après avoir félicité Studio Mozaik, son directeur général et ses équipes, pour la conception et la mise en œuvre du projet, a axé son intervention sur l’objectif visé par ce programme. Aussi a-t-elle expliqué aux 13 premiers stagiaires, futurs correspondants régionaux du projet, la nécessité pour les États-Unis de consolider la démocratie et la bonne gouvernance, de renforcer le système sanitaire, de favoriser une économie plus inclusive. Et d’améliorer l’environnement sécuritaire en Côte d’Ivoire par-delà ce projet. Non sans rappeler que sa structure ne ménagera aucun effort afin de leur permettre d’être à la hauteur des enjeux. Une traditionnelle photo de famille est venue immortaliser ce moment.       

Formation pour le projet "Radio Synergie"

Ce lundi 11 Septembre, une première vague de 13 journalistes et producteurs de 13 radios partenaires du Projet Radio Synergie Etats-Unis-Côte d’Ivoire ont entamé une formation pour le renforcement de leurs capacités professionnelles. Pendant quatre semaines une cinquantaine de journalistes et de producteurs issus des radios membres du réseau de radios partenaires du projet Radio Synergie Etats-Unis-Côte d’Ivoire seront formés dans les locaux de l’école des média.  Les formations sont dispensées par madame Gouria Edwige Meyer et monsieur Roger Saiba. L’écriture radio, l’interview, le reportage, le magazine, le micro-trottoir, le débats, la table ronde et le montage audio sont les différents modules enseignés. Souleymane Oulaï, Directeur général de Studio Mozaik a souhaité la bienvenue aux 13 journalistes et producteurs et les a encouragé à se concentrer sur cette formation qui s’appui sur la méthode dite la « Form’action », la très pratique méthode pédagogique appliquée à l’école des média, une méthode qui se fonde sur la production concrète des contenus des productions.  Monsieur Oulai a exhorté les stagiaires à redoubler d’efforts, car, leur a-t-il dit, c’est au bout de l’effort, que se trouve la récompense : des acquis de journalistes professionnels. Il faut dire que les 50 journalistes des radios partenaires deviendront, à l’issue de leur formation, les correspondants locaux engagés comme « pigiste », pour leurs contributions à la réalisation des productions thématiques du projet. Monsieur Karamoko Bamba, Président de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) est venu souhaiter le traditionnel « Akwaba » aux journalistes et producteurs issus des radios membres de sa faitière, venus de toutes les régions du pays pour se former à l’école des médias.  Le Projet Radio Synergie Etats-Unis-Côte d’Ivoire est un projet de production de programmes radio et de création d’une plateforme de partage de programmes ,conçu et réalisé par Studio Mozaik, avec l’appui de l’ambassade des Etats-Unis, en Côte d’Ivoire et financé par les Etats-Unis. Les émissions produites dans le cadre de ce projet qui dure une année entière, seront diffusés sur un réseau d’une cinquante de radios partenaires, membres de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI). PATERNE KRAIDI